REI ENVERS L’ENSEIGNANT

Les pratiquants et l’enseignant (sensei) se saluent mutuellement au début et à la fin des cours. Au début d’un cours la coutume veut que l’on dise «Onegai shimasu» («faites-moi la faveur de pratiquer avec moi») lorsqu’on salue le sensei, alors qu’à la fin on dit «Domo arigato gozai mashita» («merci beaucoup»).

REI ENVERS LE PARTENAIRE

Vos partenaires vous aident à vous améliorer. Aider son partenaire, c’est s’aider soi même.

Les pratiquants avancés sont pour vous des aides précieuses, ils méritent votre considération. Durant les pratiques, vous devriez suivre leurs conseils en toute sincérité. N’entrez jamais en polémiques notamment sur les techniques sur le tatami. Le Dojo est un lieu de recherche et de travail personnel, pas un forum de discussions.

Quant aux pratiquants avancés, ils se doivent de rester humbles et sincères dans leur attitude et conduite, et de s’efforcer d’être de bon modèle pour les débutants.

A moins d’être sollicité, avec l’accord de l’enseignant, un pratiquant moins ancien ou moins gradé ne doit pas donner de correction à un pratiquant plus avancé.

REI ENVERS LES ARMES

Le respect des armes fait partie intégrant du Budo. Traditionnellement dans la pratique du Budo le sabre revêt un symbolique qui va au-delà de sa valeur en tant que simple arme, à ce titre il mérite un respect particulier. En dehors des questions de sécurité et d’entretien, il faut éviter de lancer les armes, de les piétiner ou de les enjamber.

RAPPEL DES QUELQUES ETIQUETTES DE BASE

  1. L’entraînement doit toujours se dérouler dans une atmosphère agréable et conviviale.
  2. L’enseignant ne vous enseigne qu’une partie de la technique. Votre maîtrise dépendra de votre pratique personnelle.
  3. Si vous arrivez en retard, vous devez attendre jusqu’à ce que l’enseignant vous fasse un salut d’invitation. Faites vos saluts une fois sur le tatami.
  4. La façon correcte de s’asseoir sur le tatami est la posture en seiza. En cas d’impossibilité, vous pouvez vous asseoir en tailleur. N’allongez jamais les jambes et ne vous adossez pas au mur ou à un poteau. N’adoptez pas une pose irrévérencieuse, que vous soyez assis ou debout.
  5. Ne quittez pas le tapis pendant le cours, sauf en cas de nécessité, avec accord de l’enseignant.
  6. Quand l’enseignant montre une technique, vous devez rester attentif.
  7. Respectez les pratiquants les plus gradés ou les plus anciens. Ne discutez jamais à propos de technique, même s’ils sont dans l’erreur.
  8. Parlez le moins possible sur le tatami : c’est dangereux pour vous-mêmes et pour les autres. La vigilance doit être constante pour éviter les accidents.
  9. Il est interdit de manger, boire, fumer dans un dojo. Le port de bijoux ou de montres peut être dangereux pendant l’entraînement, et donc déconseillé.
  10. Il convient de faire son possible pour respecter l’harmonie du dojo et donner de la plénitude à la pratique.