katsuse

 

Katsuse Yoshimitsu Kagehiro
15ème soke de l’école Suiō-ryū

Suiō-ryū entra dans la famille Katsuse par le 13ème soke : (Mizuma Hanbei Kagetsugu). Hanbei séjournait dans une auberge de Hamamatsu City, préfecture de Shizuoka, qui était tenue par la famille Katsuse. Le jeune Katsuse Mitsuyasu attira l’attention de Hanbei, lequel fit remarquer à son père que son fils avait un grand potentiel pour la pratique martiale. Hanbei passa le reste de son séjour à enseigner à Mitsuyasu les techniques traditionnelles jusqu’à ce qu’il lui passe les sceaux et rouleaux de la tradition en 1930, reconnaissant ainsi Katsuse Mitsuyasu comme le 14ème soke de Suiō-ryū.

Ayant déménagé sur Tokyo pour approfondir son entraînement en kendo, Mitsuyasu entretint une relation forte avec Nakayama Hakudo, souvent mentionné comme « Showa no Kensei » (lit : Sabreur Divin de l’Ere Showa) qui fournit le nom et la calligraphie pour le dojo que Mitsuyasu créa et qui à l’heure actuelle sert de quartier général de Suiō-ryū, le Hekiunkan (lit : Salle du Nuage Bleu). Il offrit aussi à Mitsuyasu une licence Menkyo en kendo. En 1992, à l’âge de 88 ans, Katsuse Mitsuyasu Kagemasa était 8ème dan Hanshi en kendo et iaido, et 7ème dan Kyoshi en jodo.

Les enseignements de Suiō-ryū et ses méthodes conjointes ont été transmis jusqu’à nos jours. L’enseignement et la propagation de cette école sont supervisés par le 15ème soke Katsuse Yoshimitsu Kagehiro, qui est aussi 12ème soke de Masaki-ryu Fukuhara-ha.

(texte traduit du japonais et transmis par M. Antony Cundy)