1. L’entraînement doit toujours se dérouler dans une atmosphère agréable et conviviale.
  2. L’enseignant ne vous enseigne qu’une partie de la technique. Votre maîtrise dépendra de votre pratique personnelle.
  3. Si vous arrivez en retard, vous devez attendre jusqu’à ce que l’enseignant vous fasse un salut d’invitation. Faites vos saluts une fois sur le tatami.
  4. La façon correcte de s’asseoir sur le tatami est la posture en seiza. En cas d’impossibilité, vous pouvez vous asseoir en tailleur. N’allongez jamais les jambes et ne vous adossez pas au mur ou à un poteau. N’adoptez pas une pose irrévérencieuse, que vous soyez assis ou debout.
  5. Ne quittez pas le tapis pendant le cours, sauf en cas de nécessité, avec accord de l’enseignant.
  6. Quand l’enseignant montre une technique, vous devez rester attentif.
  7. Respectez les pratiquants les plus gradés ou les plus anciens. Ne discutez jamais à propos de technique, même s’ils sont dans l’erreur.
  8. Parlez le moins possible sur le tatami : c’est dangereux pour vous-mêmes et pour les autres. La vigilance doit être constante pour éviter les accidents.
  9. Il est interdit de manger, boire, fumer dans un dojo. Le port de bijoux ou de montres peut être dangereux pendant l’entraînement, et donc déconseillé.
  10. Il convient de faire son possible pour respecter l’harmonie du dojo et donner de la plénitude à la pratique.